Comment faire une isolation phonique : quelles sont les étapes à suivre ?

L’isolation phonique est indispensable lors de la construction de votre maison, elle vous permettra de vous protéger contre les nuisances sonores extérieures, mais aussi de préserver votre voisinage des bruits qui puissent venir de chez vous. Ainsi, les deux parties seront satisfaites. Le problème majeur qui se pose est l’ignorance de certains constructeurs des meilleurs éléments qui offrent un confort acoustique absolu et qui vous permettra de mener à bien vos projets.

Quel est le matériel que l’on doit utiliser ?

La mise en place d’un isolant doit être une étape de construction extrêmement minutieuse à réaliser, toutes les consignes doivent être suivies et respectées, afin d’assurer la sécurité la plus totale. Les matériaux dont vous aurez besoin se résument en :

  • des rails,
  • des montants,
  • ruban acoustique,
  • chevilles à frapper,
  • laine de verre,
  • plaques acoustiques,
  • vis à plâtre,
  • cartouches à mastic acryliques,
  • bande à joint à papier,
  • cornières métalliques perforées,
  • enduit pour joint de plaques.

Comment procéder à l’emplacement des isolations phoniques ?

Il faut tout d’abord :

  • repérer l’ossature du doublage : et quels murs traiter après avoir effectué un traçage au sol, afin de vous permettre d’avoir des mesures plus correctes. Faites un traçage au plafond aussi ;
  • installer les lisses : en fixant les rails au sol, après avoir pris toutes les mesures nécessaires et coller du ruban acoustiques sur le dessous, positionnez-le au raz du marquage et faites la même chose en fixant les rails au plafond ;
  • installer les montants : en traçant parfaitement tous vos repères pour obtenir avec exactitude la hauteur de vos montants. Il faut toujours commencer par le montant bordant le cadrant de la porte ;
  • poser l’isolant : utilisez des grands rouleaux de laine de verre et coupez la longueur dont vous aurez besoin, puis placez-les entre les montants et les lisses et enfoncez sur les cotes pour maintenir les isolants bien en place ;
  • installer les plaques : ce sont des plaques de plâtre à affaiblissement acoustique et elles sont reconnues très facilement grâce à la couleur bleue de leurs parements cartonnés. Elles doivent être fixées en les plaçant et les vissant correctement. Les plaques doivent être coupées et disposées en prenant compte des mesures préalablement établies. L’efficacité de l’affaiblissement sonore peut être encore plus augmentée en ajoutant une deuxième épaisseur de plaque directement vissée sur la première. Cela peut être fait en décalant légèrement et latéralement les plaques de la seconde couche de 60 cm, et en vissant au niveau des montants et des rails ;
  • les finitions : elles peuvent être réalisées en effectuant des liaisons horizontales au mastic acrylique. Enfin, humidifiez la bande à joint et appliquez-la.